Bilan d’une action d’alphabétisation en prison

Bilan d’une action d’alphabétisation en prison

Depuis plus de 30 ans, l’ASBL Aide et Reclassement est active dans le domaine de l’aide et de la formation en prison. Initiée dès 1982 par son service Enseignement, l’expérience de l’asbl s’est ensuite développée dans le cadre d’une activité en tant qu’Organisme d’Insertion Socio-Professionnelle. En 2007, c’est la cellule « alpha insertion » qui a repris la relève de l’OISP, en ciblant plus directement les besoins en alphabétisation et français langue étrangère (FLE)dans les trois prisons où l’asbl est active.

On se souviendra que l’ASBL a dû faire face, en 2007, à un changement de la réglementation régionale qui l’a contrainte à renoncer,à ses filières de formations en tant qu’OISP, entraînant la perte de plusieurs emplois. Grâce à l’appui du Fonds Social Européen le reste de son équipe s’est alors engagée dans un ambitieux programme « Tremplin pour l’insertion », recentrant son action de formation sur les besoins d’alphabétisation et de français langue étrangère.

Une des particularités de l’équipe « alpha insertion » est de réunir en son sein deux formatrices en alphabétisation (alpha-fle), trois agents de guidance, et une animatrice en habiletés sociales également en charge de la coordination locale dans les prisons de Huy et Marneffe En 2009, elle a été renforcée par l’apport d’une responsable pédagogique en charge de l’orientation des candidats aux formations.

Le bilan 2013 du programme Tremplin pour l’insertion témoigne à la fois des avancées en la matière mais aussi des difficultés liées au contexte de travail carcéral.

Ainsi le volume global de l’action alpha-fle-guidance d’insertion s’est élevé à 5396h (habiletés sociales comprises) en 2013, contre 1983h, en 2007. Les fluctuations des différentes activités au cours de la programmation montrent toutefois que cette évolution n’a rien de linéaire et qu’elle est largement tributaire de conditions de terrain fluctuantes voire problématiques.

L’année 2014 constitue pour notre équipe une année de transition. Arrivée au terme de la programmation du FSE (2007-2013) et dans l’expectative quant à une possible reconduction de ses actions, la cellule alpha insertion a dû poursuivre, cette année, un programme d’actions avec des moyens réduits (nous l’espérons temporairement). Entre-temps un nouveau projet a été introduit dans le cadre d’un futur portefeuille « inclusion sociale des personnes fragilisées » qui devra passer le cap de l’examen par une « task force ».

Outre la poursuite des actions en cours, le futur programme vise notamment à renforcer l’offre d’alphabétisation et de FLE à la prison de Huy. Même si la tendance des formations en milieu carcéral est aux modules courts, notre expérience révèle que pour les participants débutants en alpha, le programme que nous avons pu proposer n’était pas suffisamment intensif et trop limité dans le temps. Un regard rétrospectif sur cette activité atteste de la difficulté de la faire décoller, en terme de volume, dans la formule actuelle. Il serait dommage cependant de négliger le potentiel qu’a révélé l’expérience durant l’année scolaire 2012 -2013. Nous en avons tenu compte dans les propositions pour la nouvelle programmation.

Il reste à espérer que les décisions à venir permettront à Aide et Reclassement de poursuivre et d’intensifier son action d’alphabétisation dans les prisons.

 

Daniel Martin,

Coordinateur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *