Tremplin pour l’insertion

Active depuis 30 ans dans le domaine de la formation et de l’insertion sociale, Aide et Reclassement est soutenue par le Ministère de l’Emploi et de la Formation de la Région Wallonne et depuis 2000 par le Fonds Social Européen.

A ce titre, l’ASBL a pour mission:

  • de mettre en oeuvre des actions éducatives et sociales visant à faciliter l’insertion et la réinsertion socio-professionnelles de personnes défavorisées;
  • de rechercher et expérimenter des actions visant l’insertion socio-professionnelle de personnes incarcées en fin de peine ou récement libérées et de leurs proches

Nos modes d’action

  • la redynamisation: reprendre confiance, se recentrer, retrouver de l’énergie
  • la socialisation: s’intégrer, s’adapter, respecter les règles de vie en groupe et en société
  • l’acquisition de savoirs, de savoir-faire, de savoir-être:
    • par des modules d’alphabétisation et de Français Langue Etrangère
    • par des animations en habiletés sociales
    • par un suivi psycho-social individualisé pour les stagiaires concernés
    • par une orientation et un accompagnement pédagogique

Les moyens mis en oeuvre

Notre cellule alpha-insertion intervient dans les établissements pénitentiaires couverts par notre action, à Huy, Marneffe et Andenne:

  • formateur/trice en alphabétisation et FLE
  • animateur/trice en habiletés sociales
  • responsable pédagogique
  • agents de guidance et d’orientation

Le projet T.I.R.C.I.S. Tremplin pour l’insertion

Tircis est l’acronyme du programme lancé par l’ASBL Aide et Reclassement dans le cadre de l’ appel à projet du Fonds Social Européen (P.O. compétitivité)2007-2013
Derrière le nom d’un charmant papillon forestier qui a donné son image à notre action se retrouvent trois projets : T.I.R.C.I.S. Tremplin pour l’insertion, T.I.R.C.I.S. Redynamisation et T.I.R.C.I.S. coordination sociopédagogique et culturelle.

Le volet 1,  T.I.R.C.I.S.- Tremplin pour l’Insertion , vise principalement une optimisation de l’offre de services à l’attention des personnes incarcérées, qu’il s’agisse de renforcer les actions dans la phase préliminaire d’orientation et de socialisation (la fameuse guidance avant formation non finançable dans le décret OISP), de développer les synergies entre le travail de guidance et l’offre de formation pré-qualifiante (et donc nos partenariats avec Adeppi ), les initiatives à l’égard du public faiblement scolarisé ou ne maîtrisant pas le français oral (nos actions en matière d’alphabétisation avec la promotion sociale et notre nouvelle filières français langue étrangère) ou encore de mettre en place une meilleure articulation avec les actions de suivi dans la phase post-pénitentiaire.

Le volet 2, T.I.R.C.I.S.- Re-dynamisation propose la mise en place d’une action novatrice à l’adresse d’un groupe particulièrement vulnérable au sein du public du Service d’aide sociale aux justiciables : les femmes victimes de violences de la part d’un (ex)partenaire. Il s’efforce d’intégrer dans un module de re-dynamisation adapté au profil de ce public particulier, une méthodologie inspirée de celle développée dans nos ateliers d’habiletés sociales d’une part, d’actions visant des groupes de femmes écartées du marché de l’emploi, d’autre part.

Le volet 3, T.I.R.C.I.S. – coordination, envisage une action structurante destinée à soutenir les efforts de coordination et de promotion au plan local (celui des établissements pénitentiaires visés) de l’ensemble des activités effectives ou potentielles, relevant des diverses compétences de la Communauté française et de la Région wallonne dans le contexte de la détention.  Soit une tentative de donner une dimension significative à la dynamique que nous tentons de mettre en place depuis deux ans dans le cadre des projets particuliers de la Communauté française.

Comment nous contacter?

A l’asbl « Aide et Reclassement », de 9h à 12h30 et de 13h30 à 16h30 au 085/21.45.83

A la prison de Huy: 085/27.81.00

A la prison de Marneffe: 085/71.02.00

A la prison d’Andenne: 085/82.34.00

Demander la personne de contact de la « cellule alpha-insertion d’Aide et Reclassement ».